TEAM

Nimint, conem volende rovidem quodia adi am, cuptatem re etur,
idendis disit, exernam excest harchil init am assi sunt ant.

Le restaurant “La Linière” est situé dans un ancien couvent datant du 17ème siècle occupé autrefois par les soeurs “Récollectines”. 

L’ordre des Récollectines fut fondé à Liège en 1686 sous Maximilien-Henri de Bavière. Leur établissement définitif n’a pourtant eu lieu qu’en 1695. 

Ce sont deux Récollectines du couvent de Huy qui fondèrent au quai Saint-Léonard une maison dont Joseph-Clément de Bavière posa la première pierre et fut appelée couvent de Saint-Michel. 

On a construit sur l’emplacement de ce couvent une filature appartenant à la Société lainière de Saint-Léonard, au coin de la rue Marengo. 

À la suite de la Révolution liégeoise, sous le régime français, le couvent avec ses dépendances d’une superficie de 5 615 m2 fut vendu le 6 février 1800.

VACANCIES

GARÇON

Dolor mossunt velitem posaepero odipsa dusam doluptat alis eseque porestem dolorib usapitibusa imillecus enihilitios as non res re nullabore quiat dolore perum fuga. Itas ad qui quatatur? Quibust ecusant.

GARÇON

Dolor mossunt velitem posaepero odipsa dusam doluptat alis eseque porestem dolorib usapitibusa imillecus enihilitios as non res re nullabore quiat dolore perum fuga. Itas ad qui quatatur? Quibust ecusant.

GARÇON

Dolor mossunt velitem posaepero odipsa dusam doluptat alis eseque porestem dolorib usapitibusa imillecus enihilitios as non res re nullabore quiat dolore perum fuga. Itas ad qui quatatur? Quibust ecusant.